Une bouffée d’air frais

Jusqu’ici, nous ne t’avons jamais parlé des coulisses du magazine. Et le changement de format de celui-ci est l’occasion de te parler un peu de ce qui se passe en arrière-boutique.

Lorsque j’ai commencé ce projet, je l’ai fait sur une réelle envie de mettre en place un moyen de redonner du sens à une vie qui en perd. J’avais aussi envie de valoriser les femmes, ce qu’elles sont et ce qu’elles font, que ce soit les rédactrices de ce magazine tout comme les lectrices. Oui, je parle bien de toi qui lis cet article parce que tu as de la valeur et qu’elle n’a pas à être mise aux oubliettes.

L’équipe des rédactrices a bougé depuis le mois de septembre de l’année dernière. Certaines sont arrivées, d’autres parties et tout cela est logique puisque rien n’est permanent. Nous pouvons avoir des affinités avec des personnes et celles-ci changent au fil du temps. Ce n’est ni plus ni moins qu’une sélection naturelle qui se fait au fil du temps et je ne m’y oppose pas.

Nous avons commencé ce magazine avec un format très simple où nous faisions plus attention au contenu qu’au contenant.

Cet été, cela va changer.

Après concertation, nous avons toutes confirmé le format un peu trop scolaire du mag et j’avais aussi envie de changement, de renouveau, d’air pur, de réactualisation… Bref, fallait que ça bouge !!

Voilà pourquoi le numéro du mois de juillet va paraître sous un format plus moderne et actuel. Tout simplement parce qu’il prend aussi un sens plus affirmé et plus engagé, celui de l’écologie autant sur le plan de la planète que sur le plan humain et relationnel.

Nous ne pouvons plus faire comme si il ne se passait rien et nous avons vraiment à nous engager dans une dynamique nouvelle pour cesser cette destruction massive que nous commettons sur notre environnement et les autres. Bien sûr, cela commence par nous.

Lorsque j’ai créé ce projet, il était orienté vers l’accompagnement à la personne dans différentes démarches de mieux-être.

Il y a bien plus important à faire que cela. A quoi cela peut servir d’être bien ou de vivre mieux si la planète disparaît ? Que devenons-nous sans elle ? Tout cela ne rime à rien si nous ne revoyons pas profondément notre mode de vie et si nous refusons de nous responsabiliser face au désastre.

Je suis sûre que si chacune fait à son niveau et transmet certaines valeurs, nous pouvons inverser la tendance. Car plus nous serons nombreuses à agir dans le bon sens, plus nous influerons sur le monde. Cette synergie peut générer un élan positif et constructif dans le respect de la Terre et de l’humain.

Dans cet élan positif, le mag se fait une nouvelle peau. Il mue pour cet été.

Vous verrez, certaines rédactrices y seront absentes à cause des vacances estivales. Mais cela n’empêche pas que vous allez avoir quand même un numéro qui se veut aussi rempli de soleil et de bonnes ondes.Vous ne manquerez pas de nous dire si ça vous plaît ou pas.

Alors, en attendant ce numéro de juillet où nous aborderons le thème du lâcher-prise, toute l’équipe et moi-même vous souhaitons de belles vacances. Profitez-en bien !

Patricia

1 Comment

Laisser un commentaire