L’entrepreneuse parfaite cache de jolis défauts

L’entrepreneuriat, comme la vie, n’est pas un long fleuve tranquille.
Entrepreneuse passionnée, tu passes très facilement du rire au larmes, de l’extase à la colère, de l’espoir à la frustration la plus totale, et tout ça en l’espace de dix minutes.

Chaque jour, tu embarques dans le Grand Huit des émotions. Tu sais que tu vas frissonner de plaisir et de peur aussi, qu’il y aura des hauts, des bas, et que ça va secouer par moment. Chaque soir tu finis échevelée, parfois hilare, parfois mutique avec les jambes en coton, mais toujours bien décidée à remonter dans le manège encore et encore.
Vivre ça jour après jour, ça peut être épuisant, et ça demande un mental d’acier. C’est là que la positive attitude joue un rôle primordial pour maintenir un bon état d’esprit.

Non pas qu’être pessimiste soit interdit. Le pessimisme c’est parfois une très bonne protection contre la déception, mais tu ne peux pas avancer si tu l’es constamment.
Pessimiste, optimiste, dans tous les cas tu as besoin de vivre des phases contraires pour conserver l’équilibre. Tu n’apprécieras jamais autant une réussite que si tu as connu la galère. Un fou rire ne sera jamais plus intense que dans un moment solennel. Et tu ne connaitras jamais la portée de tes talents si tu n’acceptes pas tes défauts.
Et des défauts on en a tous ! Heureusement, aucun n’est insurmontable pour entreprendre. Le succès sourit autant aux paresseux, qu’aux timides, qu’aux grandes gueules ou qu’aux écorchés vifs. Il suffit de garder un œil bienveillant sur ce qu’on pourrait considérer comme une tare, et trouver un moyen d’en faire un atout.Oui, c’est possible ! 

Chacun de tes défauts est en réalité un trésor que tu peux utiliser pour entreprendre. Et ça c’est le début de la positive attitude : comprendre que derrière le plus gros des nuages, il se cache le soleil.
Le paresseux est un incroyable simplificateur. Il va toujours à l’essentiel, et il agit finalement avec une grande efficience : il est efficace, en employant le moins d’énergie ou de temps possible.
Le timide, l’introverti n’aime pas se mettre en avant. Souvent, grâce à cette position permanente de retrait, il développe une très grande capacité d’écoute. Et ça c’est un talent rare quand il s’agit de satisfaire un client. Les mots du timide sont rares, mais ils sont justement plus puissants que ceux d’un extraverti qui aura tendance à noyer son message dans des babillages inutiles.
La grande gueule ? Elle a comme atout sa franchise et sa concision. Avec elle on ne tourne pas autour du pot, les choses sont claires et posées. Oh, elle ne plaira pas à tout le monde ! Mais les clients qui l’aiment l’aimeront profondément et lui seront fidèles.

L’écorché vif est certes émotif, mais il réagit au quart de tour. Une remarque sur son travail va le toucher profondément et il ne se sentira pas apaisé tant que son client ne  sera pas satisfait. Là encore c’est un énorme atout dans une vie d’entrepreneur que d’avoir l’éthique de son côté.
Et là je n’évoque que les quatre exemples cités plus haut. Mais je t’assure que derrière chaque défaut se cache un potentiel insoupçonné. Ne gaspille pas ton énergie à dompter tes défauts. Ils font partie de toi, autant que tes qualités innées. Chasse le naturel il reviendra au galop. C’est un fait. Prendre une posture positive et comprendre comment tirer parti de tes petits travers est bien plus judicieux.
Pour ma part, je suis un monstre d’irrégularité. Je peux très bien bosser trois jours sur un dossier, sans pause ou presque, poussée par la motivation ou une inspiration très intense. Et tout à coup le soufflet retombe et je ne vais plus du tout avancer les jours suivants.

Est-ce que je me flagelle pour ça ? Non. Parce que je sais que c’est mon mode de fonctionnement et j’ai décidé d’en faire une force. J’ai appris à me servir de mes pics de productivité pour anticiper un maximum de choses, engranger une avance sur mes échéances, ce qui me permet d’être complètement sereine quand je lève le pied. Le talent caché derrière mon irrégularité, c’est  tout simplement la flexibilité !

Reste positive et bienveillante, même envers tes défauts. Les entrepreneurs qui déchirent, ne sont pas parfaits. Ils sont simplement en phase avec qui ils sont, et avec les méthodes qu’ils utilisent.

Ose être toi-même. Ose utiliser chaque teinte de cette palette unique de défauts et de talents qui te caractérisent. Alors tu as déjà tout gagné.

Amélie LORIER
Messagère d’identité
Ecrire ton histoire, convaincre naturellement 
www.amelieorable.com
Rejoins-moi sur Instagram : Amelieorable