Le travail manuel, source de positive attitude dans sa vie

A l’heure où nous sommes de plus en plus connectés, à nos smartphones, à nos ordinateurs, nous nous déconnectons de la matière, de notre sens du toucher, des pouvoirs magiques de nos mains et nous faisons dépérir sans le savoir des circuits neuronaux bénéfiques pour notre cerveau, ce que nous regretterons à nos vieux jours !
Plusieurs études scientifiques ont démontré combien faire travailler nos mains à des activités manuelles et créatives nous faisait du bien !
Petite revues des bienfaits des travaux manuels et des activités créatives !
Des bienfaits sur notre rythme cardiaque et notre stress 
Vous entendrez souvent chez les tricoteuses, crocheteuses cette phrase « cela me détend ». Et elles ont en effet raison. Occuper ses mains à une activité d’aiguilles, mais à toute activité créative quelle qu’elle soit, permet de faire baisser son rythme cardiaque.

Une étude réalisée en 2013 auprès de près de 3600 tricoteurs a démontré que leur niveau de stress (identifié grâce à leur rythme cardiaque entre autre critère) avait significativement diminué après une séance de tricot.
Ce genre d’activité, aux gestes répétitifs nécessitant une certaine concentration peut s’apparenter à une séance de méditation ! On appelle cela de la méditation active ! Parfait pour celles et ceux qui n’arrivent pas à méditer assis immobiles en position du Lotus.
Des bienfaits sur notre cerveau.
La main est une des zones de notre corps qui est la plus pourvue en terminaisons nerveuses. C’est ce qui nous permet de retirer la main à temps d’un plat trop chaud, ou de réaliser des gestes minutieux avec précision.
Un scientifique, Wilder Penfield, a cartographié au XXème siècle la place qu’occupait chaque zone de notre corps dans le cortex moteur. Chaque organe y est représenté en fonction du nombre de neurones et capteurs reliés au cerveau.
Si vous allez voir ce schéma que l’on trouve sur Internet sous le nom « Homonculus » vous pouvez constater que nos mains sont largement plus imposantes que nos yeux ou nos oreilles.
C’est ainsi que les activités manuelles et toutes les activités que nous réalisons permettent d’entretenir nos connexions neuronales et mieux, elles en créent de nouveau, pour peu que nous osions explorer de nouvelles activités.

Une parfaite prévention contre les maladies dégénératives du cerveau telles que Alzheimer ou Parkinson ! Ce n’est pas pour rien que dans les maisons de retraites, ou les accueils de jour pour les malades d’Alzheimer de plus en plus de praticiens proposent à leurs patients des activités qui font appel à leur sens du toucher.
Des bienfaits pour la confiance en soi 
Oser créer quelque chose de ses mains, que ce soit la réalisation d’un ouvrage de couture, de la peinture, un objet fabriqué, ou cuisiner un magnifique gâteau permet de ressentir une certaine fierté. Cela alimente la confiance en soi.
On s’est fixé un objectif, on a réussi à l’atteindre. on a dépassé sans doute quelques difficultés qu’on a surmontées grâce à notre capacité à nous remettre en question.
Le processus de création nous donne de nombreuses raisons d’être fiers. Si en plus on ose montrer son œuvre, l’exposer au regard des autres et que cela déclenche des critiques positives et bienveillantes, cela permet à notre corps de sécréter de l’ocytocine, l’hormone de l’attachement et de l’amour !

Que du positif !
Des bienfaits pour la planète
Créer quelque chose de ses mains, plutôt que d’acheter un truc tout fait dans le commerce, a des effets sur la planète ! Oui oui. Créer un objet de ses mains permet de réduire son impact écologique. En effet, notre énergie manuelle pour tricoter un pull, le temps passé à le tricoter, l’électricité utilisée pour éclairer notre ouvrage durant les longues soirées d’hiver seront toujours moins énergivores que le processus industriel équivalent.
Il en est de même pour un bon plat familial cuisiné par vous-même plutôt qu’un plat tout prêt du commerce ! Ou alors un meuble réparé et relooké, plutôt que jeté et remplacé par un meuble neuf.
Et puis il y aussi toute la sphère sociale… Personnellement, j’adore ses moments passés dans la cuisine, où les enfants font les curieux, ou alors quand ils passent une tête dans l’atelier et s’intéressent à ce que je bricole. C’est vecteur de partage, de transmission ! Alors à l’échelle individuelle, cela n’inversera pas le réchauffement climatique, mais les petits ruisseaux ne font-il pas les grandes rivières ?
Voilà plein de bonnes raisons de se (re)mettre aux travaux manuels ! Et si vous vous dîtes que vraiment vous n’êtes pas douées pour tout ça, il existe des tas de professionnels, d’ateliers, de tutoriels, une offre incroyable de livres pratiques sur ces sujets. 
Les bienfaits des activités manuelles
1. des bienfaits sur notre rythme cardiaque et notre stress
2. des bienfaits sur notre cerveau
3. des bienfaits sur notre confiance en nous !
4. des bienfaits pour la planète !
Claire Giraudet
Découvrez ma page FB Jaune Hirondelle 
& mon site

Laisser un commentaire