Créer sa vie en couleur

La couleur est une longueur d’onde, une vibration, une énergie. 

J’ai découvert un livre passionnant quand j’ai créé mon activité. Il s’agit du livre « L’étonnant pouvoir des couleurs » de Jean-Gabriel Causse. Il parle évidemment de l’impact qu’ont les couleurs sur notre vie, dans plusieurs domaines : marketing, communication, santé etc… Mais qu’en est-il dans la créativité et dans la vie de tous les jours ?

Définition d’une couleur 

Pour parler de couleur, on ne peut pas éviter quelques notions de physique…

Pour faire simple : ce qui différencie une couleur d’une autre est sa longueur d’onde et la façon dont elle arrive à nos capteurs visuels, dans notre oeil. Les rouges, sont des longueurs d’onde les plus longues du spectre des couleurs et les bleus les plus petites longueurs d’onde que l’oeil humain peut capter. C’est ce qui explique pourquoi les couchers de soleil sont plutôt de couleur chaude (en s’inclinant à l’horizon, ce sont les longueurs d’ondes les plus longues qui filtrent au travers de l’atmosphère.

Si on s’en tient au concept physique, voire même de physique quantique, une longueur d’onde électromagnétique (donc la couleur) est une énergie, elle a un mouvement, un rythme, ce n’est pas inerte : ce sont des photons qui se déplacent à une certaine vitesse selon une certaine fréquence. Comme le corps humain est composé de cellules vivantes, notre corps dégage également de l’énergie, des calories tout d’abord, mais nous dégageons aussi des ondes électromagnétiques comme les couleurs, elles ne sont juste pas visibles par l’oeil humain. Il est donc ensuite facile d’imaginer que l’énergie des couleurs communiquerait avec nos propres énergies. C’est ce concept que reprend la chromothérapie ! (le soin du corps par la couleur).

Certains préféreront s’arrêter au simple constat que notre environnement et la lumière (mais les couleurs sont des composantes de la lumière) a beaucoup d’influence sur nous : les journées de soleil nous sommes généralement de meilleure humeur que les jours de pluie (de manière plus ou moins consciente…) et l’hiver nous avons tendance à être moins dynamiques, à nous endormir plus vite sur le canapé le soir, ou à trouver que tout nous demande plus d’effort. Tout cela n’est que la réponse de notre corps et plus exactement de notre cerveau qui va produire des hormones en fonction des facteurs extérieurs : mélatonine, endorphines, etc… Nous communiquons sans cesse sans le savoir avec notre environnement extérieur qui produit des effets plus ou moins marqués sur notre corps et notre métabolisme.

Les couleurs et leurs énergies ont donc un pouvoir sur nous et notre environnement, à nous de nous en servir habilement pour en faire des alliées.

Créer sa vie en couleur

Quelques rappels basiques : il faut savoir que les couleurs chaudes ont plutôt tendance à être vecteur d’énergie positive, à favoriser la bonne humeur (le jaune, le orange) mais peuvent à l’excès être trop excitantes (le rouge). A contrario, les couleurs froides ont tendance à être apaisantes (le bleu) à apporter de la sérénité (le vert et le violet par exemple).

Mais ce qui m’a le plus interrogée dans le livre de Jean-Gabriel Causse, c’est qu’il a été prouvé que nous avons une mémoire transgénérationnelle des couleurs. Il explique qu’une personne ayant vécu un traumatisme lié à une couleur développe un dégoût de cette couleur et que cela s’inscrit d’une certaine manière dans ses gênes, qu’il transmet à ses descendants. Une expérience scientifique a démontré que les petits-enfants de cette personne ressentaient eux-mêmes un dégoût inexpliqué pour cette couleur.

Chaque personne a une attirance naturelle pour certaines couleurs, et un rejet d’autres couleurs. Laissez-vous guider par cela, par votre ressenti.

Chaque personne a aussi son dictionnaire des couleurs. Il y a les grandes symboliques universelles (quoi que, selon les cultures, le noir n’est pas forcément la couleur du deuil, pour certaines cultures, c’est le blanc), mais chacun met ses propres symboliques dans les couleurs. Pour moi le bleu est une couleur très spirituelle (alors que c’est plutôt le violet qui est symboliquement et universellement associé à la spiritualité). S’il s’agit de déco d’intérieure, ne vous demandez pas si vous faites le bon choix en retenant telle ou telle couleur pour telle ou telle pièce. Laissez-vous guider par cette question essentielle « comment ai-je envie de me sentir dans cette pièce ? » Il va en ressortir un ou plusieurs mots. Je vous donne un exemple : « dans ma salle de bain j’ai envie de me sentir dans une bulle de bien-être et de me reconnecter à ma féminité ».

Et que dans votre esprit la bulle de bien-être et féminité est symbolisée par le rose eh bien, faite une salle de bain rose ! Evidemment, si c’est une pièce partagée avec l’ensemble de la famille, il faudra dialoguer pour trouver un consensus ou alors une harmonie qui convienne à tout le monde, mais faire l’exercice de « comment je veux me sentir dans cette pièce » est très intéressant pour se connecter à soi et à ses besoins.

S’il s’agit de vêtements, demandez-vous au moment de choisir avec quelle énergie vous souhaitez aborder votre journée/soirée… Quand j’ai un rendez-vous où je dois convaincre, je mets la couleur qui me donne de l’énergie positive et de la force mais qui ne trahit pas la personne douce et joyeuse que je suis : j’enfile généralement du Corail. Quand j’ai envie de bonne humeur, de chaleur et que j’ai besoin de soleil, j’enfile du jaune.

Chaque personne a son propre dictionnaire des couleurs. 

Et en ce qui concerne la créativité, l’association de couleurs dans vos moments créatifs : faites-vous confiance ! Comme beaucoup d’artistes, vous aurez vos couleurs fétiches durant un moment… Pour beaucoup d’artistes, on parle de période bleue, de période jaune… Bref, quand une couleur vous interroge, vous attire, vous aurez envie d’explorer toutes ses nuances, et de travailler avec elle comme pour en percer les mystères, je ne peux que vous encourager à tester, à vous tromper d’harmonie, à recommencer. Le plus important c’est qu’au moment de choisir une couleur, essayez d’identifier l’émotion, la vibration qui se déclenche. Vous flashez, c’est que c’est bon ! Vous hésitez… c’est que sans doute votre tête/raison a pris le dessus, reconnectez-vous à la première seconde où vous avez perçu cette couleur, cette matière. Si cette couleur fait écho en vous : c’est le bon choix pour vous à ce moment là !

C’est un peu la conclusion de Jean-Gabriel Causse, ou en tout cas l’idée principale que je retiens de son livre : faites confiance à votre attirance pour telle ou telle couleur à un moment donné : c’est que son énergie, sa vibration vous apportera ce dont vous avez besoin à ce moment là !

Claire Giraudet
Découvrez ma page FB Jaune Hirondelle 
& mon site

Laisser un commentaire