Conte pour enfants sages : Mais où est le Père Noël ?

Au moment où j’écris cet article, le ciel nous offre ses premiers flocons qui tombent si lentement que tout en devient feutré, calme… C’est la magie de Noël !
Les maisons se parent de leurs plus belles lumières, de jolies décorations envahissent nos villes et villages, provoquant chez nos enfants une multitude de « ooh ! » et de « aah ! » … 
Sans compter leurs cris de joie en découvrant le jardin recouvert d’une blanche poudreuse, augurant de merveilleux moments de complicité en famille !

Nous sommes en décembre, c’est bientôt Noël. Capucine est assise dans le salon, occupée à regarder un livre. Elle est bien au chaud, près du feu, détendue… Dehors, la neige tombe lentement, comme de petits cotons tout doux. 

La petite fille adore cette période de l’année. Surtout que le père Noël va bientôt passer ! Elle prend soin d’être la plus sage possible, d’aider sa famille et de rendre service à qui elle peut. 
Soudain, Capucine entend des cris provenant de son jardin : « Au secours, au secours ! » crie un homme. 
La fillette se précipite dehors, mais ne voit personne… Si ! Là-bas au loin, 2 personnages tout de noir vêtus emmènent un vieil homme habillé de rouge. 
Habillé de rouge ? Mais… c’est le père Noël ! Capucine veut s’élancer pour lui porter secours. Trop tard ! La voiture des kidnappeurs démarre en trombe… 
Oh quel malheur ! Se dit Capucine… plus de Père Noël ! C’est une catastrophe… Et si j’avertis la police, ils vont se moquer de moi ! Que faire ? 
A ce moment, elle aperçoit dans le fauteuil sa poupée qui lui fait de grands signes en lui montrant un livre. 
« Tiens Capucine, ouvre-le, toi seule peut sauver le Père Noël ! » dit le jouet, sous les yeux ébahis de la fillette qui n’en croit pas ses oreilles… sa poupée parle !! 
Capucine ouvre le livre. Immédiatement, une formidable lumière dorée s’en échappe et envahit toute la pièce. Surprise, la petite fille laisse tomber le livre par terre. 
« Vas-y Capucine, saute dedans à pieds joints et va nous aider à délivrer Papa Noël s’il te plaît, tu es notre dernière chance, et le temps presse !! » supplie la petite poupée en chiffon. 
Capucine se demande si elle n’est pas en train de rêver, endormie dans le salon… tout cela lui semble tellement irréel ! 
Cependant, n’écoutant que son bon cœur, l’enfant s’avance et saute en fermant les yeux… 

En les ouvrant, quelle n’est pas sa surprise… Capucine se trouve dans le village du Père Noël ! 

Les lutins courent dans tous les sens, affolés, ne sachant que faire…
Un vieil elfe s’adresse alors à elle : « Ah te voici enfin Capucine ! Tu vois dans quel état ils sont ! Tu dois absolument remettre de l’ordre ici et nous dire ce que nous devons faire… Noël est presque là et rien n’est prêt ! En plus le Père Noël n’arrive toujours pas… »
« Il ne viendra pas. Il a été enlevé, je l’ai vu ! Comment veux-tu que je vous aide moi ? » Dit la fillette à l’elfe. 
« Mais enfin, tu es l’élue cette année. C’est toi que le Père Noël a choisie pour le seconder !» Gémit le petit bonhomme aux oreilles pointues.
Capucine n’en revient pas ! Le père Noël l’a choisie, elle ? Ca alors, quelle fierté ! Elle ne peut pas le décevoir ! 
Et elle crie « STOP ! » si fort que tout se fige dans le village… 

« Bon, on se calme à présent ! Le père Noël a un peu de retard et en attendant son retour, c’est moi qui vous dirai quoi faire. Où en est la préparation des jouets pour les enfants ? » Demande la petite fille avec une assurance qui l’étonne elle-même. 
Un lutin vert agite son grelot et lui explique la situation. Capucine interroge encore quelques lutins pour savoir comment est organisé le travail dans ce village si particulier… 
Puis elle donne à chacun les tâches qu’ils doivent accomplir et leur précise quand tout doit être terminé. 
Le petit peuple des lutins se sent alors rassuré et retourne au travail en chantant. 
« Voilà un problème de réglé ! » Dit Capucine au vieil elfe. Et elle continue : « Comment faire à présent pour retrouver le Père Noël ? Car c’est lui qui doit distribuer les cadeaux le soir de Noël tout de même ! »

« Viens avec moi, je vais te montrer quelque chose. » répond l’elfe.Il l’emmène dans le bureau du Père Noël. Là, les attend l’équipe de protection du village. 
Un immense globe terrestre illuminé est posé au centre de la pièce. « Qu’est-ce que c’est ? » Demande la petite fille. « C’est ce qui va nous permettre de retrouver le Patron ! Enfin j’espère… mais pour cela, il faut nous dire où tu habites » Dit l’elfe.
Capucine tourne le globe pour y voir son pays. Instinctivement, elle écarte ses mains posées sur la boule pour agrandir l’image.
« Wouah ! C’est vraiment magique ! On voit tout le monde vivre sous ce globe…» pense-t-elle. Les lutins se font un clin d’œil… Ils ont avec eux une enfant intelligente. 
La fillette pose son doigt à l’endroit où se trouve sa maison. Et montre à l’elfe où elle a vu le Père Noël pour la dernière fois. 
Aussitôt, un des lutins saupoudre une étrange poudre dorée à cet endroit précis et le chemin parcouru par la voiture des kidnappeurs apparaît ! 

« Super on l’a trouvé ! » S’écrie Capucine toute contente que ce soit si facile…

« Oui mais il faut encore aller le délivrer… et cela c’est une autre affaire !! » lui répond un lutin grognon (ce qui est très rare il faut bien l’avouer !) 
Capucine agrandit le lieu où la voiture s’est arrêtée. Il s’agit d’une vieille église abandonnée à l’autre bout de sa ville. 
Un autre lutin appuie alors sur un bouton rouge placé au bord de la table, et un point clignote dans un coin de l’église. 
« Il est là ! » Crie le petit bonhomme vert. 
« Bon, il va falloir distraire les méchants le temps que l’on délivre le Père Noël. Le problème c’est que nous ne savons pas combien ils sont ! » Dit Capucine à son équipe de lutins. 

« Attends, je vais voir… » Répond l’un d’entre eux et il plonge sa tête dans le globe ! 
Quelques longues minutes plus tard, il la ressort et montre avec ses doigts le chiffre 2. « Que 2 ? Tu en es bien sûr ? » Demande l’enfant. 
Le lutin, un peu vexé que l’on sous-estime ses capacités, confirme. Oui, il n’a vu que 2 brigands, et le Père Noël ligoté dans le fond de l’église. 
Après avoir préparé leur plan, l’équipe de sauvetage décide d’agir. Les lutins veulent que Capucine les accompagne, ce que la petite fille fait avec plaisir ! Ce n’est pas tous les jours que l’on porte secours au Père Noël !
Le petit groupe saute carrément dans le globe, et se retrouve dans le jardin de l’église. 
Là, un jeune lutin escalade avec agilité le clocher et se met à sonner les vieilles cloches ! Un autre parvient à entrer dans la voiture des kidnappeurs et se met à klaxonner sans arrêt ! Un troisième jette tout ce qu’il trouve sur la porte de l’édifice… Quel tintamarre !! 

Pendant ce temps, Capucine fait le tour du bâtiment et entre discrètement par une petite porte de service. 
Les 2 bandits sont surpris par tout ce vacarme et l’un d’eux veut sortir de l’église pour voir ce qu’il se passe. 
Boum ! Il est assommé par une énorme pierre que vient de lui lancer le lutin grognon. 
L’autre kidnappeur s’engage dans le clocher pour voir qui s’y trouve. Mais à ce moment une des vieilles cloches, qui n’a plus été entretenue depuis si longtemps, se détache de sa corde et tombe sur le méchant, qui est emprisonné à l’intérieur !! 
Hourra ! Capucine se précipite alors au fond de l’église et délivre Père Noël. 
« Ha ha ha ! Je suis bien content de te voir Capucine, tu es très efficace ! J’ai de la chance… » Lui dit le vieil homme de sa grosse voix puissante. 

De retour au village, Père Noël est impressionné : tous les cadeaux sont emballés, triés par continents, et prêts à partir dans les traîneaux !
« Comment avez-vous fait ? » Demande-t-il à ses lutins. 
« C’est Capucine qui a tout organisé Père Noël ! C’est bien n’est-ce pas ? Même mieux que les autres années je trouve ! » Dit d’un air un peu moqueur un petit lutin de bonne humeur. 
« Effectivement cela va nous faire gagner beaucoup de temps ! Je te remercie Capucine, tu as sauvé Noël cette année ! Et pour toi, ce sera double ration de cadeaux !! Viens, je te ramène chez toi. Il est bien tard à présent… » Répond le grand Homme. 
Et comme dans un rêve, Capucine monte dans le traîneau du Père Noël, et s’envole dans le ciel… 
OH OH OH ! JOYEUX NOEL LES AMIS !

Véronique Heckmans
Site web éducatif : ebookinez.com
Retrouvez-moi sur Facebook et Instagram